Rue Blanche à Paris EHPAD 100% Alzheimer

PK

livré en 2012
CONCOURS PROJET LAURÉAT

72 lits pour personnes âgées atteints d'Alzheimer
2013 International Property Awards
2014 Iconic Award
2014 Nomination Prix du jury Architizer Awards

49, rue Blanche
75009 - Paris


Maître d'ouvrage : Aximo
MO délégué : Paris Habitat
Surface : 4 300 m² SHON
Coût des travaux : 9 M€ HT
Performance : Certification Patrimoine, Habitat & Environnement


Restructuration d’un immeuble 1935 dans un quartier historique
La surface du bâtiment existant est augmentée de 35%.

Une façade en dialogue avec le jardin
Le projet s’appuie sur la qualité exceptionnelle de son jardin. L’écriture architecturale est inspirée des couleurs et lignes végétales.
Formant double peau, la résille estompe la limite du bâtiment et instaure une perméabilité avec l’espace vert.
Démultipliées par leurs ombres portées, les lames de béton au rythme aléatoire offrent une perception changeante du bâtiment.
Cette double peau intègre les coursives imposées par les pompiers à chaque étage.
Réalisée en béton blanc fibré, elle s’harmonise au ton pierre et à la texture minérale des bâtiments mitoyens. Elle protège du soleil et permet d’ouvrir dans les chambres de très larges vues sur le jardin.
Côté cour, la façade est conservée et la surélévation minimaliste de deux étages est implantée en retrait.

Des unités de vie organisées en appartements
Le plan du RDC s’articule autour d’un hall ouvert sur le jardin. Ce vaste espace commun fonctionne comme une antichambre entre la vie à l’extérieur (la cour, entrée principale) et le cœur du projet.
À chaque étage, six appartements s’organisent autour d’un espace commun lumineux et traversant d’une façade à l’autre.
Ce lieu central et convivial regroupe les fonctions de salon et salle à manger. Une dizaine de chambres se regroupent de part et d’autre.

Une promenade plantée
Au rez-de-chaussée, des espaces largement vitrés offrent la plus grande perméabilité avec le jardin.
Un cheminement y décrit une ellipse : les plantes odorantes, aromatiques et vivaces éveillent la mémoire olfactive et visuelle des malades d’Alzheimer.